Plein écran
Un "super nid" sur la façade d'une maison. © Charles Ray (Alabama Cooperative Extension System)

D’immenses nids de guêpes envahissent l’Alabama

Des milliers de guêpes ont élu domicile en Alabama. De nombreux nids ont fait leur apparition dans cet État américain, et certains pourraient même finir par devenir aussi gros qu’une voiture.

En 2006, plus de 90 “super nids” - dont certains atteignant la taille d’une coccinelle Volkswagen et abritant plus de 15.000 de guêpes - sont apparus en Alabama. Et d’après l’entomologiste Charles Ray, la situation pourrait bien se reproduire cette année. 

“Ces nids pérennes peuvent faire plusieurs mètres de large et compter plusieurs milliers de guêpes - bien plus qu’un nid moyen”, a averti Charles Ray dans un texte publié pour l’Alabama Cooperative Extension System, une organisation de sensibilisation qui travaille pour les universités de l'État. “Nous trouvons ces nids attachés sur la façade de maisons et à d’autres endroits où vous ne vous attendriez même pas à trouver des guêpes”, comme à l’intérieur d'un vieux matelas abandonné ou à même le sol. 

“Le plus grand nombre de guêpes que j’ai vu dans un nid pérenne est d’environ 15.000, soit environ 3 à 4 fois plus que dans un nid normal”, a encore ajouté l’entomologiste.

Conditions climatiques douces

Un nid de guêpes peut compter jusqu’à 5.000 ouvrières qui ne survivent généralement pas à l’hiver. Au printemps, les reines doivent alors fonder de nouvelles colonies. Mais les entomologistes pensent aujourd'hui que les hivers plus doux et une offre alimentaire abondante permettent aux colonies de guêpes de survivre et de commencer le printemps avec un plus grand nombre d’ouvrières. Les signaux naturels habituels qui entraînent le départ de la reine ne viennent pas, ce qui explique également pourquoi ces “super nids” comptent souvent plusieurs reines.

Deux nids pérennes ont déjà été découvert au mois de mai en Alabama. “Les nids que j’ai vus cette année comptent déjà plus de 10.000 ouvrières et se développent rapidement”, a expliqué Charles Ray, qui s'inquiète de voir de tels nids se multiplier dans la région.

Plein écran
Un "super nid" à l'intérieur d'une voiture abandonnée. © Charles Ray (Alabama Cooperative Extension System)