Plein écran
Kiev dans le froid, le 10 janvier. © reuters

Déjà plus de 60 personnes mortes de froid en Ukraine

Plus de 60 personnes sont mortes de froid en raison des températures glaciales qui règnent ces dernières semaines en Ukraine, selon les chiffres officiels publiés jeudi par le ministère ukrainien de la Santé. Quelque 900 personnes y ont en outre déjà été hospitalisées depuis le début du mois de décembre pour hypothermie.

Le mercure est descendu ces dernières nuits jusqu'à -20 degrés en divers endroits du pays. Les autorités tentent par tous les moyens de venir en aide aux sans-abri en leur offrant notamment du thé.

Plus de 160 personnes sont mortes de froid en Ukraine l'hiver dernier.

La vague de froid a également tué déjà plus de 10 personnes en Russie voisine où les températures sont ainsi descendues jusqu'à moins 50 degrés en Bouriatie (sud-est de la Sibérie).

  1. Les incendies en Amazonie plongent São Paulo dans l’obscurité en plein jour
    Play

    Les incendies en Amazonie plongent São Paulo dans l’obscurité en plein jour

    Des milliers de Brésiliens font part de leur inquiétude concernant l’état de la forêt amazonienne. À l'origine de cette prise de conscience, un événement peu commun survenu lundi à São Paulo: la ville s’est retrouvée plongée dans l’obscurité une heure durant en plein après-midi, après que des vents forts eurent drainé d’épais nuages noirs provenant de la forêt. Les feux de forêt au Brésil ont augmenté de 83% depuis le début 2019. En Amazonie, les causes sont la déforestation et la sécheresse.