Denis Ducarme s'est rendu à l'imprimerie Bietlot à Gilly (Charleroi)
Plein écran
Denis Ducarme s'est rendu à l'imprimerie Bietlot à Gilly (Charleroi) © Facebook Denis Ducarme

Denis Ducarme rend visite à une entreprise “verte” à Gilly

Il n’est pas rare que des ministres se déplacent dans des entreprises pour observer de près leurs particularités, mais aussi pour mettre en valeur leurs capacités. Le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture, et de l’Intégration sociale, chargé des Grandes villes, Denis Ducarme, s’est prêté au jeu à Gilly (Charleroi).

  1. Adélaïde Charlier à la COP26: “Se rencontrer crée des liens, nous renforce”

    Adélaïde Charlier à la COP26: “Se rencontrer crée des liens, nous renforce”

    C’est sa première COP, ici à Glasgow, après le rendez-vous manqué de Madrid. Adelaïde Charlier, l’une des figures de proue du mouvement Youth for climate, avait entrepris, fin 2019, un périple en voilier, vers le Chili, où devait se tenir la COP25. Mais en raisons de troubles sociaux dans le pays andin, la conférence climat s’était finalement tenue à Madrid. La COP26, elle ne pouvait donc pas la rater. “Je me suis dit qu’il fallait que je vienne parce que j’en parle tellement de la COP, que je dois comprendre de quoi je parle”, sourit-elle.
  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. La ministre Van der Straeten rejette la prolongation de deux réacteurs nucléaires après 2025

    La ministre Van der Straeten rejette la prolongati­on de deux réacteurs nucléaires après 2025

    La ministre de l'Énergie, Tinne Van der Straeten, plaide pour la fermeture des sept réacteurs nucléaires belges d'ici à 2025. Dans une note remise au comité ministériel restreint et qui accompagne le rapport du SPF Économie, elle propose que "le gouvernement confirme le calendrier de sortie prévu par la loi". En d'autres termes, elle rejette l'option d'une prolongation de deux réacteurs qui n'offrirait pas, selon son analyse, une sécurité d'approvisionnement suffisante, coûterait un prix actuellement inconnu et ne présenterait aucune perspective de durabilité en termes de déchets rétroactifs.