Plein écran
Illustration. Les activistes souhaitent "avertir les politiques que si la Belgique n'a pas une politique plus ambitieuse, la mer arrivera peut-être jusqu'à Bruxelles”. © BELGA

Des activistes vont courir avec de l'eau de mer pour alerter sur le changement climatique

Quatre amis vont se mettre samedi soir à courir d'Ostende à Bruxelles, emmenant avec eux un gobelet d'eau de mer pour "avertir les politiques que si la Belgique n'a pas une politique plus ambitieuse, la mer arrivera peut-être jusqu'à Bruxelles" à l'avenir, avec la hausse du niveau de l'eau. 

Ce "Climate Run" va débuter à 22h00 et passera dimanche matin par Gand, Melle, Alost et Liedekerke avant d'arriver à Bruxelles vers 13h30. D'autres coureurs devraient avoir rejoint les quatre amis sur le chemin.

Action symbolique

"Il s'agit d'une action symbolique, venue de notre mécontentement par rapport à la politique climatique sans ambition de notre gouvernement", indique Nelson Cooman, l'un des initiateurs. Comme une course de longue distance, un plan climatique est un projet de longue haleine, souhaite-t-il pointer. 

"Cela ne montre que peu de courage de s'attaquer à un défi sans avoir l'ambition de le relever, et c'est précisément ce que fait notre gouvernement". 

Le gobelet d'eau de mer sera vidé dans la fontaine "L'oreille tourbillonnante", en haut du Mont des Arts, avant que les activistes ne rejoignent la chaîne humaine planifiée dans le centre par différents mouvements pour le climat.

  1. La belle initiative de Vienne pour récompenser ceux qui délaissent la voiture

    La belle initiative de Vienne pour récompen­ser ceux qui délaissent la voiture

    La ville de Vienne a présenté lundi une application mobile permettant aux habitants se déplaçant à pied, en vélo ou en transports en commun d'obtenir gratuitement des billets de spectacle ou des tickets de musée. Grâce à un système de traçage qui reconnaît le mode de transport utilisé, les économies de 20 kilogrammes de CO2 réalisées par rapport à un même trajet effectué en voiture donneront droit à un "jeton culture".