Le parc de Forest.
Plein écran
Le parc de Forest. © Foto Baert

Des citoyens ont ramassé quelque 500 kilos de déchets au parc de Forest

BruxellesUne soixantaine de personnes ont pris part mercredi après-midi de 14H00 à 17H00 à une action de ramassage de déchets autour de la guinguette du parc de Forest. Environ 500 kg de détritus ont été récoltés.

Ce "clean walker" a été organisé par la branche belge du mouvement "The Green Seeds Project". Les participants comptaient des personnes de différentes générations. La jeune chanteuse Angelina, qui a remporté la saison 4 de The Voice Kids et qui est arrivée deuxième à l'Eurovision junior 2018, était l'invitée de cette action de ramassage. Celle-ci a été encadrée par des agents de l'agence régionale Bruxelles Propreté, qui a prêté du matériel et a organisé la collecte des sacs.

"Ces actions sont accessibles à tout le monde et permettent aux gens et à leurs enfants de se conscientiser eux-mêmes à la surconsommation et au zéro déchet", explique Mael Gerday, responsable de la branche belge du mouvement "The Green Seeds Project". "Il faut continuer à agir en participant ou en organisant soi-même des clean walker".

"The Green Seeds Project" prévoit samedi après-midi une nouvelle action de ramassage sur l'esplanade de la porte de Tervueren, à l'entrée du parc du Cinquantenaire, dans le cadre de la Fête de la propreté organisée par la commune d'Etterbeek. 

La suivante aura lieu le 13 octobre à la gare de l'ouest. Un clean walker y avait déjà été organisé le 28 avril dernier. Le premier du genre du mouvement The Green Seeds Project Belgium a nettoyé le 23 février dernier les abords de la gare du nord. Ces deux actions ont à chaque fois rassemblé de 50 à 70 personnes pour environ 500 kg de déchets récoltés.

  1. Une quarantaine en labo sous supervision de virologues: la solution de Marc Van Ranst pour le chat péruvien

    Une quarantai­ne en labo sous supervisi­on de virologues: la solution de Marc Van Ranst pour le chat péruvien

    Le désormais célèbre virologue Marc Van Ranst a communiqué à l’avocat de Selena Ali, la propriétaire du chat péruvien, que son laboratoire de l’université de Louvain pouvait se charger de la quarantaine de Lee. “Vu que la rage est une maladie excessivement mortelle, et qu’elle nécessite des précautions extrêmes, une période de quarantaine peut être nécessaire”, résume-t-il en ajoutant qu’il est hautement improbable que le petit chat développe la maladie ultérieurement.