Plein écran
Selon les militants, il s’agit d’une “substance inoffensive”. © AFP

Des écologistes colorent une rivière en vert à Zürich

Les Zurichois et les touristes ont été surpris ce mardi lorsque la Limmat qui traverse le centre de la ville suisse est soudain devenue vert fluorescent. La coloration est l’œuvre d’écologistes.

L’organisation d’origine britannique “Extinction Rebellion”, qui proteste contre la destruction de l’écosystème, a mené cette action spectaculaire. Ce sont les passants qui ont informé la police.

Pour colorer la rivière en vert, les militants ont utilisé de l’uranine ou fluorescéine, une poudre soluble dans l’eau. Selon l’organisation, il s’agit d’une “substance inoffensive, dont la toxicité est similaire à celle du sel de table”. Les activistes ont ensuite sauté dans le fleuve pour attirer l’attention sur “la destruction imminente de l’écosystème et du monde toxique dans lequel nous vivons”.

D’autres actions à venir

La police suisse, qui a ouvert une enquête, a confirmé que la substance chimique utilisée est inoffensive pour l’homme et les animaux. Par contre, les autorités songent à faire payer aux militants les coûts du déploiement de la police.

L’organisation écologiste appelle les gouvernements à déclarer un “état d’urgence écologique”. Selon eux, au cours des prochains mois, d’autres actions seront menées en Suisse et ailleurs dans le monde.

Plein écran
© VIA REUTERS