Plein écran
© epa

Des images dévoilent le grand dégel de la calotte glaciaire du Groenland

Les scientifiques ont soulevé des craintes de montée des eaux après avoir observé de nouvelles images de la calotte glaciaire du Groenland. Celle-ci a en effet fondu sur la surface la plus grande jamais enregistrée en 30 années d'observations par satellite.

Ces résultats, décrits comme "sans précédent" par la NASA, ont laissé les scientifiques médusés. Normalement, seule environ la moitié de la calotte glaciaire fond pendant l'été. Un expert a d'abord pensé que les satellites avaient fait une erreur car les résultats lui semblaient impossibles.

Son Nghiem, du Laboratoire Jet Propulsion de la NASA, à Pasadena, en Californie, analysait les données du satellite de l'Indian Space Research Organisation (ISRO) la semaine dernière lorsqu'il a remarqué que la majorité du Groenland semblait avoir subi une fonte en surface. "C'était tellement extraordinaire que j'ai douté: était-ce réel ou était-ce dû à une erreur des données?". Il a donc vérifié ces images avec celles d'autres satellites, de la NASA et de l'US Air Force.

47% en moins en quatre jours
Les scientifiques ont alors découvert que la fonte s'était propagée rapidement: la disparition de la calotte glaciaire étant passée d'environ 40% le 8 juillet à environ 97% quatre jours plus tard. La NASA a publié des cartes dévoilant cette évolution dramatique entre le 8 et le 12 juillet. Les zones en rose foncé montrent les zones touchées par cette fonte et observées par plusieurs satellites alors que celles en rose clair dévoilent la fonte repérée par un seul satellite.

Le Groenland a connu une évolution météorologique inhabituelle depuis la fin du mois de mai. Cette fonte extrême coïncide avec la dernière arrivée d'air chaud après une succession de périodes aux températures élevées décrites par la NASA comme étant des "dômes de chaleur". Thomas Mote, climatologue à l'Université de Géorgie, a déclaré: "Chaque hausse successive a été plus forte que la précédente".

Ce dôme de chaleur a commencé à se déplacer au-dessus du Groenland le 8 juillet et y est resté durant au moins trois jours. Le 16 juillet, il a commencé à se dissiper. Même la région entourant la station d'observation la plus haute du centre du Groenland, soit à 3.216 m d'altitude, a dévoilé des signes de fonte.

Une telle fonte de la couche de glace ne s'est pas produite depuis 1889, selon les carottes de glace analysées par Kaitlin Keegan du Dartmouth College à Hanover, dans le New Hampshire. Loroa Koening, glaciologue et membre de l'équipe de recherche, a ajouté: "Une fonte de ce type se produit environ une fois tous les 150 ans en moyenne. Le dernier événement remonte à 1889, cette fonte est donc scientifiquement explicable, mais si nous continuons à observer de tels événements dans les années à venir, ça deviendra inquiétant".