Plein écran
"Pour le réseau de réserves (de Belize), la décision tient principalement aux destructions de mangroves et au développement exagéré du site qui a été inscrit en 1996 en tant que plus grand récif-barrière de l'hémisphère nord", a souligné le communiqué de l'Unesco. Le comité souhaite que le moratoire sur les destructions de mangroves dans le site, qui a pris fin en 2008, soit remis en vigueur.

Deux nouveaux sites sur sa liste du patrimoine en péril de l'Unesco

L'Unesco a inscrit vendredi soir deux sites menacés, le réseau de réserves du récif de la barrière de Belize, en Amérique centrale, et le Parc national de los Katios, en Colombie, sur sa liste du patrimoine en péril.

Le comité du patrimoine mondial, réuni en session annuelle jusqu'à mardi à Séville, "a décidé d'inscrire le réseau de réserves du récif de la barrière de Belize et le Parc national de los Katios sur la liste du patrimoine en péril", selon un communiqué diffusé dans la nuit de vendredi à samedi.

"Pour le réseau de réserves, la décision tient principalement aux destructions de mangroves et au développement exagéré du site qui a été inscrit en 1996 en tant que plus grand récif-barrière de l'hémisphère nord", a souligné le communiqué.

Le comité souhaite que le "moratoire sur les destructions de mangroves dans le site, qui a pris fin en 2008, soit remis en vigueur".

Le Parc national de los Katios a été placé sur cette liste "à la demande de la Colombie afin de mobiliser l'aide internationale pour la préservation du site qui est menacé, entre autres, par la déforestation", a indiqué le comité.

Le site, inscrit en 1994 sur la liste du patrimoine mondial pour "sa diversité biologique exceptionnelle" est "aussi affecté par le braconnage et la pêche illégale", selon le communiqué.

Le comité du patrimoine mondial, réuni depuis lundi, a inscrit vendredi plusieurs nouveaux sites sur sa liste du patrimoine mondial, dont le massif italien des Dolomites, le mont Wutai en Chine, connu pour ses lieux de culte bouddhistes, et la mer des Wadden (Pays-Bas).

Au total, 27 sites naturels ou culturels, dont l'oeuvre de Le Corbusier, sont en lice pour l'inscription au patrimoine mondial, qui compte déjà 878 sites inscrits, dont 679 sites culturels, 174 sites naturels et 25 sites mixtes, dans 145 pays. (belga)