#FillTheBottle, un défi enfin intelligent

Un défi simple mais utile et écolo: ça change!

Plein écran
Twitter © @Eloanaole

Pendant que les touristes anglais font la file au balcon dans les Baléares, que le Web débouche des bouteilles à coup de pied retourné et que les ados espagnols s’amusent à déféquer dans la piscine, certains internautes optent pour des défis, certes un peu moins drôles, mais un rien plus intelligents. La preuve avec le #FillTheBottle  (“rempli la bouteille”), une initiative d’Amal Tahla (voir vidéo ci-dessous), une jeune lycéenne de 18 ans à l’origine d’un engouement efficace sur Twitter. 

Succès instantané

“On a vu plusieurs personnes poster des photos de bouteilles remplies de mégots sur les réseaux. On a voulu pousser le délire un peu plus loin”, confie la jeune Française à Brut. Un hashtag plus tard, l’idée générait “30.000 tweets” dans la foulée, un succès d’ampleur pour un défi écolo accessible à tous: “Il suffit de descendre et de remplir une bouteille en bas de chez soi", constate-t-elle.

Un petit geste simple pour contrer l’incivilité et l’inconscience de trop nombreux fumeurs. 

  1. Le CEO de Sibelga: "La transition énergétique va entrer chez tous les Bruxellois”

    Le CEO de Sibelga: "La transition énergéti­que va entrer chez tous les Bruxellois”

    "Nous avons à l'horizon 2050, une vision très ambitieuse pour Bruxelles... Premièrement, nous imaginons que tout le bâti bruxellois sera soit passif, soit à très faible consommation énergétique, ce qui nous impacte directement, puisque 90% des Bruxellois se chauffent au gaz", annonce samedi Marie-Pierre Fauconnier, CEO de Sibelga dans les colonnes du journal L'Echo où elle dévoile son plan de stratégie pour le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d'électricité bruxellois.
  2. La collecte des sacs-poubelle perturbée dans six communes à Bruxelles

    La collecte des sacs-poubelle perturbée dans six communes à Bruxelles

    Les travailleurs des secteurs Neder-Over-Heembeek et Triomphe de l'agence régionale Bruxelles-Propreté ont refusé de démarrer leurs tournées vendredi matin. Cela tant qu'ils ne recevaient pas d'explications de la direction sur le suivi de leurs revendications relatives à la réforme des collectes, a indiqué Michel Piersoul, porte-parole pour le SLFP. Une réunion sera en conséquence consacrée à la question lundi après-midi (14h30).