Plein écran
© reuters

Fukushima évacué suite à un tremblement de terre

UpdateUn séisme de magnitude 7,1 s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi au large de la côte est du Japon, a annoncé le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique. Le personnel de la centrale de Fukushima a reçu l'ordre d'évacuer.

Le séisme a eu lieu à 02h10 heure locale samedi à une profondeur de 10 kilomètres et à 320 kilomètres au large de la ville d'Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi, selon l'institut américain de géophysique, l'USGS, qui a pour sa part évalué sa magnitude à 7,5.

Un tsunami de faible ampleur a touché la côte nord-est du Japon après le puissant séisme, a annoncé samedi matin la télévision publique NHK. Cette vague de 30 centimètres a atteint Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi, une ville détruite par le tsunami géant du 11 mars 2011. Elle a aussi touché d'autres endroits de la préfecture et les villes d'Ofunate et Kamaishi dans la préfecture voisine d'Iwate, a précisé la chaîne.

Les habitants de ces deux préfectures se sont vus conseiller d'évacuer les environs immédiats du littoral. "Les vagues sont en train de monter à Ishinomaki", a expliqué un commentateur de la NHK. "Le tsunami pourrait gagner en puissance, restez en alerte", a conseillé la chaîne aux habitants de la région.

D'après la compagnie d'électricité Tohoku Electric Power, citée par la chaîne, une vague de 55 cm a atteint le port d'Onagawa où se trouve une centrale nucléaire. Le personnel de la centrale nucléaire de Fukushima, sérieusement accidentée par le tsunami du 11 mars 2011, a reçu un ordre d'évacuation, a rapporté par ailleurs l'agence de presse Kyodo, citant la compagnie TEPCO qui gère la centrale, et selon laquelle aucune nouvelle anomalie n'a été observée.

Le personnel de la centrale nucléaire de Fukushima, sérieusement accidentée par le tsunami d'il y a deux ans et demi dans la même région, a reçu un ordre d'évacuation, a indiqué la NHK, citant la compagnie TEPCO qui gère la centrale, et selon laquelle aucune nouvelle anomalie n'a été observée.

La chaîne a précisé qu'aucune montée des niveaux de radioactivité n'avait été constatée dans la zone. Elle a ajouté qu'aucun problème n'avait été constaté dans les autres centrales nucléaires de la région, toutes à l'arrêt par précaution à cause de la catastrophe de Fukushima.
 

Plein écran
© belga