Greta Thunberg manifeste devant la Commission européenne à Bruxelles

Greta Thunberg et une cinquantaine de membres de toute l’Europe du groupe “Youth for Climate” ont manifesté jeudi devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles afin de demander aux eurodéputés de prendre des mesures plus fermes contre le changement climatique. Adelaïde Charlier et Anuna De Wever, notamment, se trouvaient aux côtés de la militante suédoise.

Cette manifestation, place Schuman, intervient au lendemain du dévoilement par la Commission européenne de sa toute nouvelle proposition de “loi climat”, destinée à officialiser l’objectif de neutralité carbone en 2050. La jeune écologiste suédoise a estimé mercredi à Bruxelles que cette initiative était “trop peu, trop tard”.

Selon elle, les objectifs européens ne tiennent pas compte du “budget carbone” tel que la science l’estime actuellement, soit les quantités globales de CO2 que l’on peut encore se “permettre” d’émettre si l’on ne veut pas dépasser un réchauffement de la planète d’1,5°C par rapport aux températures préindustrielles. Trente-quatre militants de Youth for Climate ont également fait part de leurs réserves dans une lettre ouverte à la Commission européenne jeudi.

Pour retrouver la réaction complète de Greta Thunberg à cette loi climat, cliquez ici.

Greta Thunberg avec Adelaïde Charlier et Anuna De Wever
Plein écran
Greta Thunberg avec Adelaïde Charlier et Anuna De Wever © AFP
Plein écran
© AFP
Plein écran
© AFP
Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© AFP
  1. Les recyparcs ouvriront-ils à Charleroi et dans sa région? Tibi crée de la clarté

    Les recyparcs ou­vriront-ils à Charleroi et dans sa région? Tibi crée de la clarté

    Afin de pouvoir continuer à effectuer ses missions prioritaires et de respecter les obligations de distanciation sociale imposées par le Conseil National de Sécurité (CNS), l’Intercommunale de gestion intégrée des déchets dans la région de Charleroi (Tibi) a été amenée à fermer le 18 mars dernier tous ses recyparcs. Il s’agissait d’une mesure décrétée par la Ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Écolo). Mais ces derniers jours, une réouverture était à l’ordre du jour.