Les chenilles processionnaires attaquent, selon les espèces, chênes et pins
Plein écran
Les chenilles processionnaires attaquent, selon les espèces, chênes et pins © BELGA

Habituez-vous à vous gratter: ces nouveaux insectes sont à nos portes

Enfant, vous n’aviez qu’à vous soucier des guêpes et moustiques, mais il vous faudra vous faire à l’idée que les nuisibles irritants vont se multiplier dans notre environnement. Les populations d’insectes jusque là connues uniquement dans le sud de l’Europe débarquent dans nos contrées. Certaines espèces, comme le moustique tigre ou les chenilles processionnaires ont déjà été repérées en Belgique.

  1. Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageuses pour vous
    Guide-epargne.be

    Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageu­ses pour vous

    À partir du Nouvel An 2022, les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et de bpost banque seront plus chers. Il est frappant de constater que non seulement les prix des transactions bancaires hors ligne augmenteront, mais également les frais standard pour chaque titulaire de compte. Y a-t-il encore des banques qui vous accordent un compte à vue gratuit? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit un aperçu.
  2. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  3. Elon Musk et le gouvernement brésilien veulent lutter contre la déforestation dans la forêt amazonienne

    Elon Musk et le gouverne­ment brésilien veulent lutter contre la déforesta­ti­on dans la forêt amazonien­ne

    Le gouvernement brésilien et Elon Musk, dirigeant de la marque automobile Tesla et de la société spatiale SpaceX, se sont rencontrés pour discuter d’une éventuelle collaboration en vue de préserver la forêt amazonienne. Le ministre brésilien des Communications, Fábio Faria, voudrait utiliser la technologie satellitaire de Starlink et de SpaceX. Cette technologie pourrait être utilisée pour surveiller et combattre la déforestation et les feux de forêt illégaux.