AFP
Plein écran
© AFP

Il reste huit ans à l’Humanité pour diviser les émissions de gaz à effet de serre par deux

Mise à jourIl reste huit années à l'Humanité pour diviser grosso modo ses émissions de gaz à effet de serre (GES) par deux et ainsi avoir une chance de limiter le réchauffement mondial à 1,5°C au cours de ce siècle, avertit mardi le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) dans son dernier rapport sur l'écart entre les engagements des États en matière d'émissions de GES et ce qu'il convient de faire pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris sur le climat.