Plein écran
De nombreuses manifestations contre le président brésilien Jair Bolsonaro ont lieu un peu partout dans le monde, comme ici à Berne, en Suisse. En Belgique, Extinction Rebellion prévoit un rassemblement lundi devant l'ambassade du Brésil à Bruxelles. © EPA

Incendies en Amazonie: une manif devant l'ambassade du Brésil à Bruxelles

A la suite des incendies qui ravagent la forêt amazonienne, de nombreux mouvements écologistes à travers le monde ont appelé à manifester ce vendredi devant les ambassades brésiliennes. En Belgique, l'organisation Extinction Rebellion prévoit un rassemblement lundi devant l'ambassade du Brésil à Bruxelles.

Traversant actuellement l'Atlantique sur un voilier pour rejoindre New York, où elle assistera à une conférence internationale sur le climat, la jeune activiste suédoise Greta Thunberg a exprimé son soutien aux mouvements de protestation. "Même au milieu de l'Atlantique, j'ai appris l'ampleur des incendies en Amazonie. Notre guerre contre le climat doit cesser", a-t-elle ainsi tweeté jeudi.

Le mouvement Fridays For Future, qu'a précisément fondé Greta Thunberg, invite vendredi, via les réseaux sociaux, à manifester devant les ambassades brésiliennes partout dans le monde. Un appel qui a vite été relayé par d'autres mouvements pro-climat, dont notamment Youth For Planet, porté en Belgique par les lycéennes Anuna De Wever et Adelaïde Charlier, et l'organisation britannique Extinction Rebellion.

 “Nos poumons sont en feu”

Scandant "Nos poumons sont en feu", ces mouvements accusent la politique environnementale du président brésilien Jair Bolsonaro d'être responsable des feux de forêts qui ravagent actuellement le Brésil, et plus particulièrement la forêt amazonienne. D'après l'Institut national de recherche spatiale, entre janvier et août, 72.843 départs de feu ont été enregistrés dans le pays, contre 39.759 sur la totalité de l'année 2018. Pour les activistes écologiques, les campagnes de déforestation menées par le gouvernement brésilien sont à l'origine de cette hausse.

Une première manifestation, organisée par Extinction Rebellion, a eu lieu à Londres vendredi matin. Le 13 août dernier, ce même collectif s'était déjà mobilisé dans la capitale anglaise. Des manifestants avaient alors été arrêtés pour avoir aspergé l'ambassade brésilienne de peinture rouge. 

D'autres manifestations ont eu lieu ou sont prévues à travers le monde ce vendredi, notamment au Brésil, en Irlande, en Allemagne, en France au Luxembourg, au Canada et en Italie. En Belgique, Extinction Rebellion prévoit un rassemblement lundi devant l'ambassade du Brésil à Bruxelles. 

  1. “Danger de mort” au Royaume-Uni, balayé par la tempête Dennis
    Mise à jour

    “Danger de mort” au Royaume-Uni, balayé par la tempête Dennis

    Pluies torrentielles, vents violents: la tempête Dennis a balayé dimanche le Royaume-Uni, clouant au sol des centaines d'avions pendant que l'armée est mobilisée et le sud du Pays de Galles en alerte rouge, la météo y présentant un "danger de mort". Et malheureusement, le bilan est déjà entamé: un homme a en effet été retrouvé mort dans la ville d’Ystradgynlais, au sud du Pays de Galles, après être tombé à l’eau.