Plein écran
Illustration. © Bart Boterman

Interdiction de puiser l'eau dans le Limbourg, réunion d'évaluation mercredi en Wallonie

sécheresseLe gouverneur de la province de Limbourg, Herman Reynders, a émis une interdiction de puiser de l'eau, à partir de vendredi, en plusieurs endroits de la province, soit dans les communes de Saint-Trond et dans les bassins versants de la Grande-Nèthe et du Kleine Hoofdgracht à Hechtel-Eksel et Lommel, à cause de la sécheresse, a-t-il annoncé jeudi.

Il est toutefois autorisé d'en puiser, de manière limitée, pour abreuver le bétail et pour les cultures.
Une telle interdiction est également en vigueur dans neuf bassins versants de la province d'Anvers.

En Wallonie, seule la commune de Tellin (province de Luxembourg) a pour l'heure imposé des restrictions dans la consommation d'eau potable. Une ordonnance du bourgmestre, en vigueur depuis le 25 juin, interdit l'utilisation de l'eau de la distribution à d'autres fins que l'usage ménager (alimentation, sanitaire). Il y est notamment interdit d'utiliser l'eau du réseau de distribution pour l'arrosage des pelouses et jardins, pour le remplissage de piscines ou pour le nettoyage de véhicules.

La commune de Beauraing (province de Namur) invite quant à elle ses habitants à une utilisation parcimonieuse de l'eau de distribution.

Une réunion d'évaluation de la situation en Wallonie est prévue le 10 juillet, indique-t-on à la cellule "sécheresse" du Centre régional de crise de Wallonie (CRC-W).