Plein écran

Invasion de perruches à Londres

Une invasion de perruches sévit à Londres et sa banlieue. Si la perruche est un oiseau d'origine afro-asiatique, on la retrouve de plus en plus souvent dans nos contrées.

Plein écran

En 1995, 1.500 de ces oiseaux volaient autour de la capitale britannique, mais aujourd'hui leur nombre dépasserait les 30.000. Un véritable fléau! La plus grande préoccupation est que les oiseaux ne se propagent dans les zones agricoles, ce qui menacerait les récoltes.

D'où viennent ces perruches? Certaines se sont échappées de zoos et de cages, cependant la majorité d'entre elles sont "libérées" par leurs propriétaires peu scrupuleux. Ceux-ci s'imaginant ne pas faire grand mal à la nature en libérant leurs perruches devenues encombrantes.

Il est vrai aussi que les scientifiques ne s'attendaient pas à ce que l'oiseau s'adapte aussi bien aux hivers britanniques. Certes, le changement climatique peut expliquer leur survie, les hivers étant de moins en moins froids, mais même les températures glaciales ne semblent pas perturber ces oiseaux.

Un fléau qui risque de toucher dans peu de temps Bruxelles, qui compte déjà de nombreuses perruches. Avis aux propriétaires: ne relachez plus vos oiseaux! (ca)

Plein écran
  1. Des funérailles pour un glacier suisse disparu

    Des funérail­les pour un glacier suisse disparu

    Comme en Islande il y a quelques semaines, des Suisses commémorent dimanche par une longue "marche funèbre" en montagne la disparition d'un des glaciers alpins les plus étudiés, le Pizol, évaporé sous l'effet du réchauffement climatique. Cette cérémonie intervient à la veille du sommet spécial de l'ONU sur le climat, lundi à New York, auquel participeront plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement, qui sont appelés à renforcer leurs engagements pour limiter le réchauffement du globe à 1,5°C ou 2°C par rapport à la période préindustrielle, au XIXe siècle.