Plein écran
Kyra Gantois. © Photonews

Kyra Gantois critique les “vacances” d’Anuna De Wever: “C'est quoi ce bordel?”

Kyra Gantois, la co-fondatrice du mouvement “Youth for Climate”, a vivement critiqué les voyages de son ancienne collègue Anuna De Wever sur les réseaux sociaux.

En août dernier, Kyra Gantois a décidé de claquer la porte de “Youth for Climate”, l’association qu’elle avait créée avec Anuna De Wever huit mois plus tôt. La jeune Flamande de vingt ans en avait assez d’être mise à l’écart alors que d’autres, dont Anuna De Wever et Adélaïde Charlier, accaparaient l'espace médiatique et la lumière.

Dans une salve de tweets publiés ce 18 décembre, Kyra Gantois a vivement critiqué le voyage en voilier entrepris par les jeunes activistes belges pour rejoindre le Chili où la COP25 était initialement organisée. Une traversée nocive pour l’environnement, accuse Kyra Gantois.

Vacances dans les Caraïbes

Selon la native de Mortsel, Anuna De Wever et les jeunes de YFC se trouvaient à mi-parcours lorsqu’ils ont appris que la COP25 était délocalisée à Madrid. “Elle avait assez de temps pour revenir, mais elle a préféré continuer le voyage et passer une semaine au Brésil”, dénonce Kyra Gantois. Selon elle, les jeunes sont ensuite allés en “vacances” en Martinique avant de rejoindre Aruba pour finalement rentrer en Belgique à la mi-janvier en cargo polluant.

“Je ne sais pas, mais moi je suis assise ici à étudier tranquillement pour mes examens, j’ai quitté YFC à cause de du stress que cela engendrait et elle (Anuna De Wever) remet en question la crédibilité de l’organisation dans laquelle j’ai mis ma vie. Je n’ai rien de personnel contre Anuna, mais c’est quoi ce bordel?”, écrit Kyra Gantois, indignée.

Anuna De Wever n’a pas encore réagi aux critiques de son ancienne comparse.

Plein écran
Kyra Gantois et Anuna De Wever lors d’une manifestation des jeunes pour le climat à Bruxelles, le 4 avril 2019. © BELGA
Plein écran
© BELGA
  1. La stratégie Climat adoptée: la neutralité carbone belge ne sera pas pour 2050

    La stratégie Climat adoptée: la neutralité carbone belge ne sera pas pour 2050

    Le Comité de concertation réunissant les représentants des gouvernements fédéral et des entités fédérées a adopté la stratégie Climat de la Belgique à l'horizon 2050. Le plan repose sur l'addition des stratégies que les Régions wallonne, flamande et bruxelloise ont élaborées pour leurs propres entités. S'agissant d'un engagement a minima, il ne ferme toutefois pas la porte à une réouverture des discussions ultérieurement.