Ursula von der Leyen, la président de la Commission européenne, à la COP26 à Glasgow, le 3 novembre 2021.
Plein écran
Ursula von der Leyen, la président de la Commission européenne, à la COP26 à Glasgow, le 3 novembre 2021. © REUTERS

La Commission défend le recours à des avions privés par sa présidente

La Commission européenne a justifié jeudi le recours à des avions privés par sa présidente, Ursula von der Leyen, qui a promu à la COP26 de Glasgow des moyens de transport moins polluants et fait du “Pacte vert” une priorité de son mandat.

  1. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  2. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  3. Une seconde ligne de tram entre Ans et Chênée? “Un nécessité”, selon urbAgora

    Une seconde ligne de tram entre Ans et Chênée? “Un nécessité”, selon urbAgora

    Le tram n’est pas encore arrivé à Liège que déjà certains réclament une seconde ligne qui relierait Ans à Chênée d’ici 2030. Plus qu’une simple idée, les signataires de cet appel, parmi lesquels on retrouve plusieurs antennes du Gracq, plusieurs comités de quartier ou encore l’ASBL urbAgora, cette ligne est une absolue nécessité. Mais les Liégeois sont-ils prêts à subir le calvaire de travaux supplémentaires aussi rapidement?