Le site Agricoeur à Frasnes-lez-Gosselies (Les Bons Villers).
Plein écran
Le site Agricoeur à Frasnes-lez-Gosselies (Les Bons Villers). © les-bons-villers.be

La Commune des Bons Villers organise des visites guidées pour un appel à projet

C’est la tendance du moment. De nombreuses villes et communes de la région de Charleroi lancent des appels à projets citoyens. Bon nombre d’entre eux sont de nature écologique. La Commune des Bons Villers met tout en œuvre pour attirer des candidatures dans l’un de ces dossiers.

  1. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  2. Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarrassant
    Montelco

    Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarras­sant

    En moyenne, un ménage belge avec un forfait 4 en 1 paie 106 euros par mois pour son abonnement internet, télévision, ligne fixe et mobile. Les familles avec un forfait 3 en 1 (sans abonnement mobile) paient 68 euros, selon les chiffres de Statbel. En comparant, chaque famille peut faire de belles économies. Surtout si vous supprimez votre ligne fixe. MonTelco.be a fait le calcul.
  3. Châtelet valide 16 projets participatifs pour plusieurs milliers d’euros

    Châtelet valide 16 projets participa­tifs pour plusieurs milliers d’euros

    La Ville de Châtelet a introduit le principe des budgets participatifs dès 2019 pour les huit quartiers et les trois Conseils consultatifs. Elle souhaite ainsi favoriser la réflexion sur le devenir des quartiers et de la Ville dans sa globalité en collaboration étroite avec ceux qui y vivent et en misant sur la connaissance et la mobilisation de tous pour avancer ensemble. Le défi est de permettre à chacun de s’exprimer, de participer au développement de la commune, le tout dans le souci omniprésent de l’intérêt général et de la collectivité.