Plein écran
© EPA

La compagnie aérienne Qantas promet la neutralité carbone d'ici 2050

L'entreprise australienne Qantas est la seconde compagnie aérienne au monde à s'engager à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, alors que le secteur aérien est régulièrement pointé du doigt pour son manque d'ambition climatique.

La compagnie va "immédiatement doubler le nombre de vols compensés et plafonner les émissions nettes (croissance neutre en carbone) dès 2020", a annoncé Qantas dans une déclaration publiée lundi.

La société compte en outre investir 50 millions de dollars australiens (31 millions d'euros) au cours des dix prochaines années pour contribuer à développer une industrie de carburant aérien durable. 

L'ambition de l'entreprise porte tant sur ses vols internationaux que domestiques, ainsi que sur sa filiale à bas coût, Jetstar.

Le mois passé, la compagnie aérienne britannique Airways avait annoncé son engagement à diviser par deux son empreinte carbone d'ici 2050. 

Il est estimé que l'industrie de l'aviation représente environ 2% des émissions de CO2 globales. 

En 2009, l'Association internationale du transport aérien (Iata) s'était engagée à ce que le secteur réduise de moitié les émissions d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 2005, ainsi que sur un plafond des émissions nettes de CO2 de l'aviation à partir de 2020.

  1. En 2019, les feux de forêt ont émis 6.000 mégatonnes de CO2: une année exceptionnelle

    En 2019, les feux de forêt ont émis 6.000 mégatonnes de CO2: une année exception­nel­le

    Entre le 1er janvier et le 30 novembre 2019, environ 6.375 millions de tonnes de CO2 ont été relâchées dans l'atmosphère à la suite des incendies de forêt, indique jeudi le service de surveillance de l'atmosphère (CAMS) du programme européen Copernicus. D'après les scientifiques, 2019 a présenté une activité exceptionnelle, tant en termes d'intensité des feux que d'émissions.