Plein écran
© reuters

La consommation de soja européenne contribue à la déforestation mondiale

L'Européen moyen consomme en moyenne, sans le savoir, 61 kg de soja par an et contribue ainsi à la déforestation mondiale, dénonce le WWF. La culture de soja est l'une des causes principales de la déforestation en Amérique du Sud, selon l'ONG.

Plein écran
© ap
Plein écran
© belga

L'importante part de soja dans l'alimentation des Européens s'explique du fait que le soja est utilisé à 93% comme alimentation animale dans les produits à base de viande qu'ils consomment. "Le blanc de poulet contient le plus de soja, suivi par les oeufs, les steaks de saumon, la côtelette de porc, les hamburgers et le fromage", indique le WWF. Au moins 75% de l'ensemble du soja produit est consacré à l'alimentation animale pour les porcs, les poulets, les vaches et le poisson d'élevage, peut-on lire dans le communiqué.

Le WWF pointe les lourdes conséquences de la culture non durable du soja. "L'énorme croissance au cours des 50 dernières années s'est faite au détriment de millions d'hectares de forêts, de prairies et de savanes qui ont été convertis en Amérique du sud en terres agricoles, directement ou indirectement en raison de l'essor du soja."

L'organisation appelle les entreprises du secteur alimentaire à se fournir en soja provenant seulement de culture durable. "Cela encouragera les producteurs en Amérique du Sud à ne pas détruire la nature pour de nouveaux champs de soja", conclut-elle dans son communiqué.

Plein écran
© ap
  1. La stratégie Climat adoptée: la neutralité carbone belge ne sera pas pour 2050

    La stratégie Climat adoptée: la neutralité carbone belge ne sera pas pour 2050

    Le Comité de concertation réunissant les représentants des gouvernements fédéral et des entités fédérées a adopté la stratégie Climat de la Belgique à l'horizon 2050. Le plan repose sur l'addition des stratégies que les Régions wallonne, flamande et bruxelloise ont élaborées pour leurs propres entités. S'agissant d'un engagement a minima, il ne ferme toutefois pas la porte à une réouverture des discussions ultérieurement.