Plein écran
© epa

"La famine frappe deux régions du sud de la Somalie"

Deux régions du sud de la Somalie, contrôlées par les insurgés islamistes shebab et où sévit une gravissime sécheresse, sont frappées par la famine, a annoncé mercredi l'ONU à Nairobi.

"Les Nations unies ont déclaré aujourd'hui que la famine existe dans deux régions du sud de la Somalie : le sud de Bakool, et Lower Shabelle, " selon le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) en Somalie.
 
"Si nous n'agissons pas maintenant, la famine va s'étendre à toutes les huit régions du sud de la Somalie dans les deux mois à venir, en raison de mauvaises récoltes et de l'apparition de maladies infectieuses, " a averti Mark Bowden, coordinateur humanitaire des Nations unies pour la Somalie.
 
Ocha estime que près de la moitié de la population somalienne, soit 3,7 millions de personnes dont 2,8 millions vivant dans le sud, sont désormais en situation de crise. Plus de dix millions de personnes sont touchées dans la région de la Corne de l'Afrique par la sécheresse qui, selon les Nations unies, pourrait être la pire en des décennies.
 
Djibouti, l'Ethiopie, le Kenya, l'Ouganda sont aussi affectés. Les Américains ont également exhorté l'Erythrée à révéler dans quelle mesure elle souffre de la catastrophe climatique. Mais en Somalie, la situation est encore aggravée par des conflits armés permanents. Et les Somaliens fuient leur pays par milliers à destination de l'Ethiopie et du Kenya voisins. (belga)

Plein écran
© afp