Plein écran
L’industrie textile est responsable de 70% de la pollution des cours d’eau, en Chine © EPA

La mode suédoise prend une décision radicale pour défendre la planète

Parce que l’industrie du textile est l’une des plus polluantes, la Suède a décidé d’annuler sa fashion week.

Jennie Rosén, la présidente du Conseil suédois de la mode a voulu attirer l’attention sur les failles du modèle économique particulièrement polluant qui dirige l’industrie de la mode. Ainsi, la fashion week, qui était censée avoir lieu fin août à Stockholm ne verra pas le jour, cette année. 

Par cette action, Jennie Rosén veut “laisser le passé là où il est et stimuler le développement d’une plateforme qui serait appropriée pour la mode d’aujourd’hui”. Les marques cherchent à développer des solutions plus respectueuses du monde de demain et il était, pour le Conseil suédois de la mode, “crucial” de les encourager.

En 2015, l’industrie textile a consommé 79 milliards de mètres cubes d’eau et émis 1.715 millions de tonnes de carbone. Elle est responsable de 70% de la pollution des cours d’eau, en Chine. La Suède prend aujourd’hui la décision de mettre un terme à cette situation et “d’instaurer de nouveaux modèles de développement durable pour atteindre les objectifs écologiques”, explique Jennie Rosén.