Plein écran
© ap

La moitié des phénomènes météo extrêmes en 2012 liés au réchauffement

Le réchauffement résultant des émissions de gaz à effet de serre produites par les activités humaines a contribué à la moitié des phénomènes météorologiques extrêmes sur la planète en 2012, estime jeudi un rapport effectué par 18 équipes scientifiques.