Plein écran
Cet ours émacié souffre du réchauffement climatique. © Facebook

La photo tragique de cet ours émacié est une preuve du réchauffement climatique

Un photographe canadien a partagé les photos d’une famille de grizzlis émaciés. Rolf Hicker explique les avoir vus sur les rives de Knight Inlet au Canada. Pour lui, cette maigreur affolante est due à l’absence de poissons dans les eaux de la région. 

“Je n’ai pas vu un seul saumon dans une rivière. Les ours meurent de faim.” Pour lui, c’est l’une des conséquences immédiates du réchauffement climatique. Il a raison.

Un rapport publié en août par Fisheries and Oceans Canada expliquait que le climat du pays s’y réchauffe deux fois plus vite que la moyenne mondiale. L’eau est plus chaude, les inondations sont plus fréquentes et les sécheresses également. Cela perturbe la survie et la reproduction des saumons.

“Je sais que beaucoup préfèrent voir de belles photos de la faune et de la nature”, écrit le photographe. “Mais c’est important et c’est mon devoir en tant que photographe de vous montrer ce côté-là aussi. Nous devons protéger le saumon de la Colombie-Britannique. MAINTENANT.”