Capture d'écran: relevés des émissions de NO2 ce lundi 23 mars 2020
Plein écran
Capture d'écran: relevés des émissions de NO2 ce lundi 23 mars 2020 © CELINE

La seule bonne nouvelle du confinement? La parfaite qualité de l’air

Il ne fallait pas être devin pour se douter que le ralentissement de l’économie et de la frénésie de millions d’habitants sur Terre allait avoir un impact sur le climat. Si la pollution sonore est moindre depuis le confinement, on l’a vu, la nature reprend ses droits également. C’est le cas en Belgique aussi, où on se rapproche ce lundi du dimanche sans voiture, constate la cellule Celine. 

On vous le montrait voilà quelques jours, les célèbres canaux de Venise, d’habitude sombres et troubles en raison de la pollution des vaporetti qui sillonnent les eaux, sont redevenus d’un bleu lagon aussi idyllique que cynique en regard du drame qui terrorise l’Italie. En Belgique aussi, les effets du confinement se font déjà ressentir. Forcés de pratiquer le télétravail et de laisser les enfants à la maison, de renoncer à leurs escapades et autres emplettes, les Belges ont dû laisser la voiture de côté. Le résultat est probant au niveau de la qualité de l’air: “Nous nous situons aujourd’hui entre un dimanche sans voiture et un dimanche moyen”, résume Philippe Maetz, expert de la Cellule interrégionale de l’Environnement, sur la RTBF.

Celine relève, analyse et cartographie la pollution de l’air. Ses cartes le montrent aujourd’hui: le niveau d’émissions de NO2 (dioxyde d’azote très irritant) est désormais inférieur en semaine à celui normalement relevé le week-end (quelques 32 mg/m3 au lieu des 110 qu’on atteint souvent). Ne cherchez pas la cause: ce sont les moteurs de nos voitures qui les produisent. Cela se marque notamment très fort du côté des points noirs de la capitale, d’habitude terriblement embouteillés comme Arts-Loi et Belliard, mais aussi dans les stations de mesure à Anvers, Charleroi, Liège, Namur ou Mons. Les cartes sont au bleu, comme le ciel, et c’est une des rares informations positives du moment. De quoi réfléchir à l’intérêt de développer les moyens de locomotion propres et alternatifs en Belgique, relève l’organe interrégional.

Depuis le confinement, on peut même respirer rue de Loi
Plein écran
Depuis le confinement, on peut même respirer rue de Loi © Photo News
Baisse de la pollution liée au confinement: les tunnels enregistrent également des taux records
Plein écran
Baisse de la pollution liée au confinement: les tunnels enregistrent également des taux records © Photo News