Plein écran
© ZOO Planckendael/Jonas Verhulst

Le bébé bonobo de Planckendael est une femelle, le public peut choisir un nom

Le bébé bonobo né fin de l'année dernière au zoo de Planckendael est une femelle, a annoncé le parc animalier jeudi. Maintenant que son sexe est connu, la petite primate peut recevoir un nom. Le public a le choix entre deux propositions et peut voter sur la page Facebook du zoo malinois.

Les bonobos de Planckendael comptent désormais huit femelles et six mâles. Chez ces singes, les femelles dominent et les petits mâles restent toute leur vie auprès de leur mère. Les parcs animaliers respectent cette structure familiale et la jeune bonobo changera donc de zoo vers ses huit ans.

La petite femelle n'a pas encore de nom. Les soigneurs ont fait deux propositions en lingala, la langue de la région où vivent ces singes à l'état sauvage. Le public peut donc choisir entre Ulu, qui signifie "deuxième fille", ou Unabii, "la prophétie". Le nom commencera de toute façon par "U", comme pour tous les animaux nés à Planckendael en 2019.

Le zoo malinois coordonne le programme d'élevage européen de cette espèce gravement menacée dans la nature. Trente à cinquante mille individus se trouvent encore dans la forêt tropicale au sud du fleuve Congo, mais sont menacés par le braconnage, la perte de leur habitat et les maladies. En Europe, 133 bonobos vivent actuellement dans 10 zoos.