Plein écran
© reuters

Le bilan provisoire du séisme abaissé à 26 morts aux Philippines

Le bilan du puissant séisme survenu lundi dans le centre des Philippines a été revu à la baisse mercredi, faisant provisoirement état de 26 morts et 71 disparus, la plupart ensevelis sous des tonnes de terre et de boue.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters

La secousse de magnitude 6,7 a détruit des dizaines de maisons, de ponts et de routes, et provoqué des glissements de terrain meurtriers sur l'île de Negros, au centre du grand archipel philippin.
 
Le précédent bilan faisait état de 48 morts et 92 disparus, l'écart s'expliquant par "la confusion" qui régnait après la secousse, a souligné l'armée, dont le nouveau bilan est conforme à celui de l'agence gouvernementale chargée des catastrophes naturelles.
 
Trois jours après le séisme, les familles exhortaient les secours à poursuivre les recherches malgré le faible espoir de retrouver des survivants et le manque de moyens matériels des sauveteurs qui déblayent parfois à mains nues les villages meurtris.
 
Le séisme a aussi touché Cebu, deuxième ville des Philippines avec 2,3 millions d'habitants, sur une île qui est une destination touristique réputée. La ville se trouve à 50 kilomètres de l'épicentre et le tremblement de terre y a été fortement ressenti, mais aucun décès n'a été rapporté.
 
Selon les sismologues philippins, plus de 700 répliques ont été enregistrées depuis à Negros et de nombreuses autres devraient suivre au cours des prochaines semaines.
 
Les Philippines, archipel composé de plus de 7.000 îles, sont situées sur la "Ceinture de feu" du Pacifique, où des plaques tectoniques se rencontrent, provoquant de fréquentes activités sismiques et volcaniques. (belga)

Plein écran
© reuters