Plein écran
© reuters

Le chef indien Raoni "heureux" de plaider la cause de l'Amazonie à l'Elysée

Le chef indien brésilien Raoni, arborant une coiffe à plumes jaunes et son fameux plateau labial, a plaidé vendredi la cause de l'Amazonie et des peuples autochtones à l'Elysée où il a été reçu par le président François Hollande. Raccompagné sur le perron de l'Elysée par le chef de l'Etat, Raoni, qui serait âgé de 82 ans, s'est dit "heureux" de cette rencontre, se félicitant du soutien du président de la République, des Français de "l'Europe et du monde", concluant son bref message par un : "Je vous embrasse."

  1. Les rues, les décharges et les océans inondés de plastique à cause du coronavirus

    Les rues, les décharges et les océans inondés de plastique à cause du coronavi­rus

    Depuis le début de la crise du coronavirus, le plastique inonde les rues, les décharges et les océans du monde entier. Des masques, des gants, des bouteilles et des emballages alimentaires: voilà ce qu'on retrouve en masse dans la nature depuis quelques mois. Comme le rappelle la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le plastique représente une menace sérieuse pour les écosystèmes.