Plein écran
© Benny Proot

Le débat est ouvert: faut-il bannir les parcs animaliers?

Ben Weyts, ministre (N-VA) flamand du Bien-être animal, ne cache pas son projet de bannir la captivité de certains animaux. "Nous voulons que la captivité des dauphins cesse. Nous regardons espèce par espèce et nous en sommes aux mammifères marins et aux primates. Les dauphins seront la première espèce à laquelle nous ferons nos adieux en Flandre. Et nous continuerons si nous sommes au prochain gouvernement", explique-t-il. Het Laatste Nieuws ouvre le débat et pose une question qui divise: et si on étendait la mesure à tous les animaux? Cela signifierait la fermeture progressive de presque tous les zoos. Le quotidien a relevé plusieurs avis d'experts mais aussi d'anonymes.

  1. Une nouvelle vidéo choquante de L214 sur un élevage de gibiers de chasse
    Play

    Une nouvelle vidéo choquante de L214 sur un élevage de gibiers de chasse

    L214 a publié ce mercredi 23 septembre des images d’élevage de perdrix et de faisans destinés à la chasse sur un site de Gibovendée à Missé dans les Deux-Sèvres. L’association de défense des animaux a mené une vidéo-enquête sur cet élevage de masse et crée la polémique. L214 demande l’interdiction de cette pratique et lance une pétition pour demander à Eurotunnel de refuser l’export d’animaux de gibier via ses services. Les exportations de Gibovendée vers le Royaume-Uni représenteraient un tiers de son chiffre d’affaires en 2017.