Plein écran
© thinkstock

Le Groenland a perdu 2 milliards de tonnes de glace en une seule journée: “Un nouveau record”

Jamais, depuis le début des observations météorologiques par satellites en 1979, on avait connu si peu de glace dans l’Arctique à la mi-juin. Ce jeudi 13 juin, le Groenland a perdu près de deux milliards de tonnes de glace. Une situation totalement inhabituelle selon les experts.

Plus de 40% de la surface du Groenland a fondu le 13 juin dernier. D’après les climatologues, il est tout à fait inhabituel de voir autant de glace fondre à la mi-juin. La saison de fonte du Groenland s’étend de juin à août et le pic est généralement observé en juillet.

L’augmentation soudaine de la fonte des glaces “est inhabituelle, mais pas sans précédent”, a déclaré Thomas Mote, chercheur spécialisé dans l’étude climat du Groenland à l’Université de Géorgie, à CNN. “C’est comparable à certains pics que nous avons observés en juin 2012". Cette année-là, la banquise avait presque totalement fondu pour la première fois de son histoire.

Cependant, une telle fonte au début de l’été reste un mauvais signe, indiquant en effet que l’on pourrait battre de nouveaux records en la matière. “Si les prévisions sont correctes, nous devrions battre un nouveau record de fonte sur la calotte glaciaire du Groenland”, a déclaré le climatologue Xavier Fettweis sur Twitter. 

Au mois de mai déjà, Jason Box, climatologue à la Commission géologique du Danemark et du Groenland prédisait que “2019 [serait] une grande année de fonte pour le Groenland, qui pourrait potentiellement dépasser l’année record de 2012".

Si ces saisons de fonte extrême deviennent la norme, cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques dans le monde entier, notamment en ce qui concerne la montée des océans. “Le Groenland a contribué de manière croissante à l’élévation du niveau de la mer au cours des deux dernières décennies”, a déclaré Thomas Mote. “Et la fonte des glaces et le ruissellement de l’eau dans les océans y participent de manière très importante”.