Une plage de plastique à Bombay, en Inde.
Plein écran
Une plage de plastique à Bombay, en Inde. © photo_news

Le plastique dans les océans au coeur d'un sommet de l'ONU

Un sommet des Nations Unies sur l'environnement débute lundi à Nairobi, au Kenya. Les 4.700 participants tenteront notamment de dégager un accord afin de réduire la présence de plastique dans les océans.

Plus de 100 millions de tonnes de plastique polluent actuellement les eaux de la planète, un chiffre qui augmente de 10 millions de tonnes chaque année, d'après l'ONU. D'ici 2050, l'organisation estime qu'il se trouvera davantage de plastique que de poissons dans les mers. Jusqu'à présent, il n'y a pas d'accord légalement contraignant pour éviter qu'on en arrive à ce stade.

Le président français Emmanuel Macron, le ministre allemand de l'Environnement Jochen Flasbarth ainsi que de nombreux autres ministres, chefs d'Etat et dirigeants d'entreprises sont attendus dans la capitale kényane pour ce sommet qui se tient jusqu'à vendredi.

  1. La fonte précoce des glaces au Groenland inquiète les scientifiques

    La fonte précoce des glaces au Groenland inquiète les scientifi­ques

    La vague de chaleur en Sibérie conjuguée à une fonte précoce des glaces au Groenland ravivent les préoccupations de la communauté scientifique à l'approche de l'été dans la région arctique. Le début de la saison de la fonte des glaces au Groenland - défini comme le moment où celle-ci s'étend sur au moins 5% de la calotte glaciaire - a été enregistré le 13 mai, selon l'Institut météorologique danois (DMI). Soit avec "près de deux semaines d'avance" par rapport à la date médiane issue de 40 ans de données, a expliqué vendredi à l'AFP Martin Stendel, chercheur au DMI.