Greta Thunberg avant de prendre le large, direction New York.
Plein écran
Greta Thunberg avant de prendre le large, direction New York. © AFP

Le voyage de Greta Thunberg pollue-t-il vraiment moins? “L’équipage fait l’aller-retour en avion”

La jeune militante pour le climat Greta Thunberg a mis le cap sur New York mercredi à bord d’un voilier de course certifié zéro carbone. L'adolescente suédoise a décidé de traverser l’Atlantique en bateau et ne veut plus prendre l’avion, jugé trop polluant. Mais selon des médias allemands, son voyage en voilier polluerait davantage que si elle avait survolé l’océan. Et pour cause, l’équipage fait l’aller-retour en avion. Et Greta Thunberg rentrera peut-être elle aussi par les airs une fois son périple achevé.

  1. Les rues, les décharges et les océans inondés de plastique à cause du coronavirus

    Les rues, les décharges et les océans inondés de plastique à cause du coronavi­rus

    Depuis le début de la crise du coronavirus, le plastique inonde les rues, les décharges et les océans du monde entier. Des masques, des gants, des bouteilles et des emballages alimentaires: voilà ce qu'on retrouve en masse dans la nature depuis quelques mois. Comme le rappelle la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le plastique représente une menace sérieuse pour les écosystèmes.