Plein écran
© getty

Les Halles se multiplient dans la région de Charleroi

C’est dans l’air du temps. De plus en plus de gens souhaitent se nourrir plus sainement et de manière plus écologique. Les produits bio ont fait leur place sur le marché. Mais la proximité des chalands est aussi un critère qui est revenu sur le devant de la scène ces dernières années.

Après Nalinnes, Montignies-sur-Sambre et Montigny-le-Tilleul, c’est au tour d’Erquelinnes et de Châtelet de rejoindre la plateforme web Commun’Halle qui regroupe toutes les halles de la région de Charleroi. 

La Halle est un point de dépôt lié à un site Internet de vente en ligne qui intègre les commerçants et les producteurs de la région. Ceux-ci mettent à votre disposition leurs produits. Il suffit de quelques clics pour les acheter. Une fois la commande confirmée, le colis attend à un endroit spécifique lors d’un jour bien défini de la semaine pour chaque commune participante. Les producteurs et commerçants sont sur place pour accueillir, discuter, faire goûter leurs spécialités ou même partager un verre.

Objectifs

Commun’halle est donc ce site Internet de vente en ligne pour Charleroi et ses environs. Il a pour objectif de promouvoir le commerce de proximité, le circuit court, les producteurs locaux et tout ce qui concerne le développement durable. Il a également été créé pour rendre au commerce en ligne une dimension plus humaine, moins impersonnelle en proposant une structure accessible aux commerçants.

Historique

Dans un premier temps, cette initiative 100% citoyenne a vu le jour à Nalinnes. Elle a proposé des points de dépôt un peu partout dans la commune. De là est née l’idée des Halles. Facilement adaptable, la plateforme a finalement accueilli sa première Halle à Nalinnes en mai 2019. Celle-ci a été rejointe par celle de Montignies-sur-Sambre quelques mois plus tard, en septembre. C’est alors que le mouvement s’est enclenché et ne semble plus pouvoir s’arrêter.

Où et quand?

Pour la commune de Châtelet, le jour de collecte n’a pas encore été défini. Mais d’après nos recherches, le point de collecte devrait se situer à la rue des Soldats vers la fin du mois de mars. C’est l’Association Sans But Lucratif (ASBL) Le Hangar qui se chargera de l’organisation.  Par la même occasion, elle proposera, entre autres, un lieu de rencontres, d’activités événementielles, culturelles et de formation (concerts, conférences, ateliers...) ainsi qu’un accès gratuit à des flippers, de l’arcade et des jeux de société.

En ce qui concerne Erquelinnes, une séance d’information destinée aux producteurs locaux a été organisée lundi. Le lieu de la collecte devrait se trouver à la rue Notre Dame. Pour les autres communes, suivez le guide!

• Nalinnes: tous les jeudis entre 17h30 et 19h au Foyer des Haies. Les commandes doivent être passées au plus tard pour le mardi précédent à minuit.
• Montignies-sur-Sambre: tous les mercredis entre 17h30 et 19h au Cercle Saint-Charles. Les commandes doivent être passées au plus tard pour le lundi précédant à minuit.
• Montigny-le-Tilleul: tous les mardis entre 17h30 et 19h au Foyer Culturel. Les commandes doivent être passées au plus tard pour le dimanche précédant à minuit.

Pour plus d’informations: https://communhalle.be/ 

  1. Les recyparcs ouvriront-ils à Charleroi et dans sa région? Tibi crée de la clarté

    Les recyparcs ou­vriront-ils à Charleroi et dans sa région? Tibi crée de la clarté

    Afin de pouvoir continuer à effectuer ses missions prioritaires et de respecter les obligations de distanciation sociale imposées par le Conseil National de Sécurité (CNS), l’Intercommunale de gestion intégrée des déchets dans la région de Charleroi (Tibi) a été amenée à fermer le 18 mars dernier tous ses recyparcs. Il s’agissait d’une mesure décrétée par la Ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Écolo). Mais ces derniers jours, une réouverture était à l’ordre du jour.