Un koala sauvé des flammes à Jacky Bulbin Flat, New South Wales, Australie, le 21 novembre 2019.
Plein écran
Un koala sauvé des flammes à Jacky Bulbin Flat, New South Wales, Australie, le 21 novembre 2019. © PAUL SUDMALS via REUTERS

Les koalas décimés par les incendies en Australie: “C'est juste Armageddon, vraiment”

Les incendies qui touchent l'Etat australien de Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales, NSW) ont détruit de nombreux habitats des koalas et tué plus de 2.000 de ces marsupiaux depuis octobre, ont indiqué des experts devant le parlement.

"Nous ne retrouverons probablement jamais les cadavres", a indiqué un écologiste à l'occasion d'une enquête parlementaire sur le sujet lundi. 

Les habitats des koalas ont été détruits ces dernières années en raison notamment du défrichage des terres pour l'agriculture et le développement urbain. Mais ces derniers mois, ils ont été décimés dans de nombreuses régions et leur population souffre des incendies dévastateurs dans le New South Wales et le Queensland, où 140 feux de forêts brûlent encore. 

Selon la directrice de l'hôpital pour koalas de Port Macquarie, Cheyne Flanagan, un tiers de l'habitat des koalas sur la côte nord du New South Wales a été ravagé dans les incendies. "C'est juste Armageddon, vraiment", a-t-elle déclaré. "L'impact de ces incendies est terrible, et nous en avons encore pour tout l'été.”

Les pompiers du NSW se préparent à des conditions "très difficiles" mardi. La météo devrait empirer, avec des températures dépassant 40 degrés Celsius, du vent violent et un faible taux d'humidité.

Les autorités estiment que les incendies ont déjà brûlé 2,7 millions d'hectares de terres à l'est de l'Australie depuis octobre.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© CNN
Plein écran
© Koala Ziekenhuis
Plein écran
© PAUL SUDMALS via REUTERS
Plein écran
© AFP
  1. La fonte précoce des glaces au Groenland inquiète les scientifiques

    La fonte précoce des glaces au Groenland inquiète les scientifi­ques

    La vague de chaleur en Sibérie conjuguée à une fonte précoce des glaces au Groenland ravivent les préoccupations de la communauté scientifique à l'approche de l'été dans la région arctique. Le début de la saison de la fonte des glaces au Groenland - défini comme le moment où celle-ci s'étend sur au moins 5% de la calotte glaciaire - a été enregistré le 13 mai, selon l'Institut météorologique danois (DMI). Soit avec "près de deux semaines d'avance" par rapport à la date médiane issue de 40 ans de données, a expliqué vendredi à l'AFP Martin Stendel, chercheur au DMI.