Plein écran
La "vespa velutina", une espèce de frelon asiatique, commence à s'installer en Belgique. © thinkstock

Les pompiers de Bruxelles exterminent un nid de frelons asiatiques, une première

L'équipe ART (Animal Rescue Team) des pompiers de Bruxelles a procédé dimanche à l'extermination d'un nid de frelons asiatiques, un insecte représentant une menace pour la survie des abeilles en Belgique. Le nid était installé dans un arbre à une hauteur d'environ 15 mètres. "Cette extermination de frelons asiatiques est certainement une première bruxelloise pour un corps de pompiers, et probablement également une première nationale", a indiqué lundi un porte-parole des pompiers de Bruxelles.

"Dans le courant de la semaine passée un pompier, membre de l'équipe ART, a remarqué la présence de frelons asiatiques en Région bruxelloise. Samedi, un instructeur de l'équipe ART est alors parti à la recherche du nid et l'a effectivement localisé dans un arbre à une hauteur d'environ 15 mètres", a expliqué le porte-parole.

"Dimanche, les intervenants ont tout d'abord fait usage d'un élévateur pour se rapprocher du nid et ont injecté, avec une perche de 5 mètres, l'insecticide sous pression dans le nid. La même opération a été répétée du sol, cette fois-ci avec une perche de 22 mètres", a relaté le porte-parole. Il s'agissait d'une première pour l'équipe ART du Service d'Intervention et d'Aide Médicale Urgente (SIAMU) de Bruxelles, nouvellement formée à cette opération particulière.

"Jusqu'il y a peu, il était fait appel à des spécialistes de l'Université de Gand et du Centre wallon de Recherches agronomiques de Gembloux (CRA-W) pour identifier ces insectes et les exterminer avec l'appui logistique des zones de secours. Mais en 2018, le SIAMU de Bruxelles, en concertation avec le Centre d'Expertise de la Sécurité Civile, a décidé de former des pompiers pour reprendre l'extermination des frelons invasifs dans la Région de Bruxelles-Capitale. Une quarantaine de pompiers de l'équipe ART ont ainsi été formés", a détaillé le porte-parole.

Pour de telles interventions, les pompiers portent des tenues spécifiques, autres que celles utilisées pour les interventions de nids de guêpes. "Le dard du frelon asiatique est plus long et il a la capacité de pulvériser du venin dans les yeux des intervenants", a expliqué le porte-parole des pompiers.

L'extermination des frelons asiatiques est une opération essentielle compte tenu du danger que ceux-ci représentent pour la survie des abeilles. "La propagation de cet insecte exotique en Belgique et en Europe doit, à tout prix, être arrêtée pour éviter une perturbation éventuelle de notre chaine alimentaire", a-t-il encore commenté.