Plein écran
© anp

Maastricht veut la fermeture des centrales nucléaires belges

Plus d'un millier de personnes participaient dimanche à Maastricht à une manifestation internationale pour la fermeture des centrales nucléaires belges. Les manifestants s'inquiètent de la sécurité de ces centrales, situées à proximité des frontières.

Plein écran
© anp
Plein écran
© anp

Des représentants d'organisations environnementales allemandes et belges participaient également à la mobilisation. Les manifestants étaient notamment soutenus par la députée écologiste néerlandaise Liesbeth van Tongeren qui a insisté sur l'importance d'une collaboration euro-régionale sur le sujet.

"Injuste"
Selon la députée, il est injuste que des pays construisent des centrales nucléaires sans que les populations situées de l'autre côté de la frontière soient consultées. Et de citer l'exemple récent de la prolongation de la durée de vie de centrales nucléaires déjà vétustes, comme c'est le cas à Tihange.

Médias japonais
Le rassemblement a été marqué par la présence de médias japonais, particulièrement intéressés par la problématique après la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Plein écran
© anp
Plein écran
© anp