Plein écran
© reuters

Manifestation contre la spéculation alimentaire et les agrocarburants

Une cinquantaine de militants ont manifesté mercredi matin devant le Parlement européen, à Bruxelles, pour dénoncer la spéculation sur les produits alimentaires et les terres arables, ainsi que le recours aux agrocarburants dans le secteur des transports.

Plein écran
© epa
Plein écran
© epa
Plein écran
© epa
Plein écran
© reuters

Les activistes entendaient de la sorte réclamer, au premier jour de l'ouverture de négociations pour revoir la directive européenne MiFID sur les marchés et instruments financiers, l'introduction dans le texte de dispositions visant à empêcher toute spéculation sur les produits alimentaires.

Une pétition ayant rassemblé 30.000 signatures contre la spéculation alimentaire a d'ailleurs été remise mercredi à l'eurodéputé allemand Markus Ferber qui mène ces discussions pour le compte du Parlement européen. Les manifestants ont également fustigé le recours aux agrocarburants dans le secteur des transports.

Pour illustrer leur propos, une dizaine d'entre eux, déguisés en épi de maïs géant, se sont entassés dans une petite voiture stationnée devant le Parlement, sous l'oeil de quelques caméras et photographes. Ils entendaient de la sorte dénoncer le recours à des produits alimentaires pour fabriquer des carburants, ce qui renforce la faim dans le monde, encourage l'accaparement des terres, et aggrave le réchauffement climatique, selon eux.

Le Parlement européen doit justement se prononcer la semaine prochaine sur une réforme de la politique européenne en matière d'agrocarburants. Cette manifestation, qui s'est déroulée pacifiquement, était organisée par un collectif d'ONG, dont Oxfam, Greenpeace, les Amis de Terre et le CNCD 11.11.11.

Plein écran
© reuters
  1. Le CEO de Sibelga: "La transition énergétique va entrer chez tous les Bruxellois”

    Le CEO de Sibelga: "La transition énergéti­que va entrer chez tous les Bruxellois”

    "Nous avons à l'horizon 2050, une vision très ambitieuse pour Bruxelles... Premièrement, nous imaginons que tout le bâti bruxellois sera soit passif, soit à très faible consommation énergétique, ce qui nous impacte directement, puisque 90% des Bruxellois se chauffent au gaz", annonce samedi Marie-Pierre Fauconnier, CEO de Sibelga dans les colonnes du journal L'Echo où elle dévoile son plan de stratégie pour le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d'électricité bruxellois.
  2. La collecte des sacs-poubelle perturbée dans six communes à Bruxelles

    La collecte des sacs-poubelle perturbée dans six communes à Bruxelles

    Les travailleurs des secteurs Neder-Over-Heembeek et Triomphe de l'agence régionale Bruxelles-Propreté ont refusé de démarrer leurs tournées vendredi matin. Cela tant qu'ils ne recevaient pas d'explications de la direction sur le suivi de leurs revendications relatives à la réforme des collectes, a indiqué Michel Piersoul, porte-parole pour le SLFP. Une réunion sera en conséquence consacrée à la question lundi après-midi (14h30).