Pour l'ex-ministre fédérale de l’Energie, Marie-Christine Marghem (MR), prolonger deux réacteurs nucléaires au-delà de 2025 sera inévitable.
Plein écran
Pour l'ex-ministre fédérale de l’Energie, Marie-Christine Marghem (MR), prolonger deux réacteurs nucléaires au-delà de 2025 sera inévitable. © PhotoNews/Belga

Marghem: “Une prolongation de deux réacteurs sera inévitable”

Sortie du nucléaireLa députée et ex-ministre fédérale de l’Energie, Marie-Christine Marghem (MR), juge inévitable la prolongation de deux réacteurs nucléaires au-delà de 2025, date prévue par la loi pour sortir la Belgique de ce type d’énergie.

  1. Rentabiliser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes
    Economie

    Rentabili­ser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes

    Maintenant que les taux d’épargne sont bas en permanence, les investissements dans les actions ou fonds qui paient un dividende (élevé), deviennent de plus en plus populaires. Si les résultats d’entreprise sont favorables, les investisseurs perçoivent de l’argent sur base annuelle via ce dividende, sans devoir vendre leurs actions. Il y a 2 options pour investir dans des actions et des fonds d’investissement qui paient des dividendes: le rendement élevé des dividendes et la forte croissance des dividendes. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la différence.
  2. Sortie du nucléaire: la Commission donne son feu vert au “mécanisme de rémunération de la capacité”

    Sortie du nucléaire: la Commission donne son feu vert au “mécanisme de rémunérati­on de la capacité”

    La Commission européenne a annoncé vendredi son feu vert au mécanisme de rémunération de capacité (CRM) que la Belgique compte mettre en place pour réaliser la sortie du nucléaire. L'exécutif européen avait entamé une enquête approfondie sur ce nouveau système, craignant des entorses aux règles européennes sur les aides d'État pour la protection de l'environnement et l'énergie.
  3. Georges-Louis Bouchez: “Quand je vois le bilan des partis de gauche dans les grandes villes wallonnes, je me dis: ‘Qui doit avoir honte ici? Pas moi’”

    Georges-Louis Bouchez: “Quand je vois le bilan des partis de gauche dans les grandes villes wallonnes, je me dis: ‘Qui doit avoir honte ici? Pas moi’”

    Après son combat pour la neutralité du gouvernement et la démission de la commissaire du gouvernement Ihsane Haouach, le président du MR Georges-Louis Bouchez se prépare à l’épreuve de force de l’automne. C’est à ce moment-là que le gouvernement examinera la réforme du marché du travail, les retraites et la sortie du nucléaire. “Ça risque d’être l’ambiance!” Il s’est exprimé dans une interview accordée à nos collègues de Het Laatste Nieuws.
  4. Passe d'armes à la Chambre entre Marie Christine Marghem et sa successeure Tinne Vander Straeten

    Passe d'armes à la Chambre entre Marie Christine Marghem et sa successeu­re Tinne Vander Straeten

    Un débat animé s'est tenu mercredi après-midi à la Chambre entre la ministre de l'Énergie sous la coalition suédoise Marie-Christine Marghem (MR) et sa successeure à ce portefeuille sous la Vivaldi Tinne Van der Straeten (Groen). La libérale, bien que dans la majorité, a accusé l'écologiste de "mélanger faits et discours" en matière de sortie du nucléaire. Mme Van der Straeten a contesté ces propos.