Plein écran
© Getty Images

Mouches et moustiques vont proliférer cet été

La douceur de l'hiver dernier explique un nombre semble-t-il plus élevé d'insectes adultes actifs en ce début d'été. "Des températures de -10 degrés en hiver permettent une éradication mais ce ne fut pas le cas cette année", explique Frédéric Francis, professeur à Gembloux Agro-Bio Tech. Par ailleurs, la combinaison de la chaleur actuellement relevée et des récentes pluies procurent les conditions idéales au développement des insectes.