Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © Shutterstock

Ne prenez pas la déclaration d'impôts simplifiée pour argent comptant

Le Conseil Supérieur des Finances (CSF) recommande au contribuable de ne pas prendre la déclaration d'impôts simplifiée pour argent comptant, écrit La Libre mardi sur son site internet. Si le CSF concède que cela allège considérablement le fardeau administratif, il dit aussi que "pour un nombre considérable de contribuables, il existe une certaine incertitude quant à l'exactitude des données pré-saisies".

Un document du CSF parvenu à La Libre montre à quel point la déclaration fiscale est complexe, écrit le quotidien. Sachant que plus de 80% des contribuables utilisent moins de 20 codes sur les 800 que compte la déclaration, le SPF Finances envoie une proposition de déclaration simplifiée à plus de 3,2 millions de contribuables (environ 50% des déclarations). 

Fort bien, sauf que les experts du CSF recommandent de ne pas la prendre pour argent comptant, ajoute La Libre. Si le CSF concède que cela allège considérablement le fardeau administratif, il dit aussi que "pour un nombre considérable de contribuables, il existe une certaine incertitude quant à l'exactitude des données pré-saisies. Cette incertitude est alimentée par la complexité de la législation", selon le CSF, qui pointe également que le document préparatoire en ligne au remplissage (et donc à la vérification) de la déclaration comporte 125 pages pour l'exercice d'imposition 2019 rien que pour la partie I de la déclaration. La partie II en ajoute 57 autres.

  1. Les recyparcs ouvriront-ils à Charleroi et dans sa région? Tibi crée de la clarté

    Les recyparcs ou­vriront-ils à Charleroi et dans sa région? Tibi crée de la clarté

    Afin de pouvoir continuer à effectuer ses missions prioritaires et de respecter les obligations de distanciation sociale imposées par le Conseil National de Sécurité (CNS), l’Intercommunale de gestion intégrée des déchets dans la région de Charleroi (Tibi) a été amenée à fermer le 18 mars dernier tous ses recyparcs. Il s’agissait d’une mesure décrétée par la Ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Écolo). Mais ces derniers jours, une réouverture était à l’ordre du jour.