Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © BELGA

Nouvelle étape dans l’ouverture des recyparcs dans la région de Charleroi

Suite à la Circulaire diffusée le vendredi 17 avril par la Ministre wallonne de tutelle, Céline Tellier (Écolo), en lien avec la décision du 15 avril 2020 du Conseil National de Sécurité (CNS) de ne pas interdire l’ouverture des recyparcs, de permettre la réouverture des magasins de bricolage et des pépinières, l’intercommunale Tibi a adapté son plan de réouverture progressif des recyparcs. Jusqu’à présent, 11 recyparcs avaient été ouverts petit à petit dans la région de Charleroi.

Tous les recyparcs de la zone de Charleroi seront rouverts à partir de ce mardi 12 mai. Tous les déchets habituellement repris dans le recyparc peuvent être rapportés sauf l’amiante (asbeste-ciment). C’est ce qu’annonce l’Intercommunale de gestion intégrée des déchets dans la région de Charleroi, Tibi, dans un communiqué. 

Le port du masque ou d’une visière de protection est obligatoire pour entrer. L’accès se fait sans rendez-vous. Toutefois, Tibi demande aux citoyens de ne se rendre dans un recyparc “qu’en cas d’absolue nécessité afin d’éviter la propagation inutile du virus Covid-19".

Les derniers recyparcs qui vont reprendre du service ce mardi sont ceux de Couillet (à la Chaussée de Châtelet), des Bons Villers et de Fontaine l'Évêque.

Conditions d’accès

• Le port du masque ou d’une visière est obligatoire pour les usagers.

• Limite: 1 mètre cube maximum par jour.

• Un contrôle des déchets présents dans le véhicule a lieu avant l’entrée dans le recyparc. Si des déchets sont non-conformes, il sera interdit d’entrer dans le recyparc.

• Entrée autorisée sur présentation et scan de la carte d’identité.

• Le respect strict de la distanciation sociale est exigé entre les usagers ainsi qu’entre les usagers et les préposés (1,5 mètre minimum entre chaque personne).

• Il faut attendre le signal du préposé avant de pouvoir entrer dans le recyparc.

• Un seul véhicule à la fois est autorisé devant chaque conteneur.

• deux personnes maximum, âgées de minimum 16 ans, sont autorisées à sortir d’un véhicule.

• Le temps de présence dans le recyparc est strictement limité au déchargement des déchets.

• Veillez à apporter vos propres outils pour le déchargement (pelle, brosse, ramassette,...)

• les préposés ne déchargent pas les véhicules pour les usagers

• Le respect, la patience, la politesse et la courtoisie sont de rigueur.

Ces conditions strictes d’accès devront impérativement être respectées par tout usager sur les parcs, sous peine de s’en voir refuser l’accès. Tibi prévient également qu’elle n’hésitera pas à sévir en cas de besoin: “Notre personnel est à votre service. Merci de le considérer avec respect et courtoisie. Tout comportement inapproprié fera l’objet d’une interdiction d’accès aux recyparcs et de poursuites.”

Liste des recyparcs ouverts

Les 14 recyparcs de la zone Tibi ouverts sans prise de rendez-vous préalable se trouvent à:

• Anderlues - 27 rue du Terril
• Chapelle-lez-Herlaimont – Allée de la Valériane
• Charleroi 1 (Couillet 1) - Rue de Marcinelle 26
• Charleroi 2 (Ransart) – Rue des Raspes
• Charleroi 3 (Couillet 2) – Chaussée de Châtelet
• Courcelles - Rue de Binche
• FAC (Farciennes, Aiseau-Presles et Châtelet) – Rue Odon Godart
• Fleurus – Rue de Mellet
• Fontaine-l’Evêque – Rue du Pétria
• Gerpinnes (Joncret) - Rue J-J. Piret
• Ham-sur-Heure/Nalinnes – Chemin de Hameau
• Les Bons Villers (Frasnes-lez-Gosselies) – Rue du Cadeau
• Montigny-le-Tilleul (Landelies) – Chemin de la Falgeotte
• Pont-à-Celles (Luttre) - En face de la gare

Tous les citoyens domiciliés dans la zone TIBI peuvent se rendre dans n’importe quel recyparc ouvert et ce, toute l’année.

Les horaires habituels sont d’application (ouverture du mardi au vendredi de 10h15 à 18h00 et le samedi de 09h15 à 17h30, fermeture le dimanche, le lundi et les jours fériés). 

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.

  1. La fonte précoce des glaces au Groenland inquiète les scientifiques

    La fonte précoce des glaces au Groenland inquiète les scientifi­ques

    La vague de chaleur en Sibérie conjuguée à une fonte précoce des glaces au Groenland ravivent les préoccupations de la communauté scientifique à l'approche de l'été dans la région arctique. Le début de la saison de la fonte des glaces au Groenland - défini comme le moment où celle-ci s'étend sur au moins 5% de la calotte glaciaire - a été enregistré le 13 mai, selon l'Institut météorologique danois (DMI). Soit avec "près de deux semaines d'avance" par rapport à la date médiane issue de 40 ans de données, a expliqué vendredi à l'AFP Martin Stendel, chercheur au DMI.