Plein écran
© afp

Osez-vous encore porter de l'angora?

Fin novembre 2013, une vidéo filmée clandestinement par l'association Peta en Chine a révélé la torture infligée aux lapins angora.

Les images, déconseillées aux âmes sensibles, font froid dans le dos. On y voit des ouvriers en train d'arracher froidement la fourrure des lapins qui hurlent de douleur. Un supplice qui se reproduit tous les trois mois. Puis, "au bout de deux à cinq ans, ceux qui ont survécu sont suspendus la tête en bas, avant de se faire trancher la gorge et que leurs carcasses soient vendues", nous informe le site de Peta France.

Depuis cette terrible révélation, et sachant que la Chine est responsable de 90% des produits en angora à travers le monde, de nombreuses marques comme H&M, Zara, ou Topshop ont annoncé qu'elles arrêtaient la production de ce type de fourrure. Selon le Daily Mail, il existe peu de solutions éthiques sur le marché, et quand les animaux sont bien traités, les prix des articles augmentent en conséquence. "C'est impossible de fabriquer des pièces en angora humainement à grande échelle", explique le label Ambika.