Plein écran
La ministre fédérale de l'Energie Marie Christine Marghem (MR). © BELGA

Renouvelable: Marghem assure que les engagements seront tenus

"Nous pensons pouvoir atteindre les objectifs auxquels nous nous sommes engagés" en matière d'énergies renouvelables, a déclaré jeudi la ministre fédérale de l'Energie Marie Christine Marghem. Elle était interrogée par la députée Groen Tine Van der Straeten à propos d'un rapport affirmant que la Belgique est à la traîne en la matière

La Belgique n'atteindra pas la part de 13% d'énergies renouvelables consommées en 2020, prévue par les objectifs européens en matière d'énergie et de lutte contre le changement climatique, rapportaient jeudi matin Le Soir et De Morgen, sur base d'informations d'Ecolo-Groen. 

Selon un rapport du SPF Economie consulté par les Verts, la ministre de l'Energie Marie-Christine Marghem aurait en effet tenu compte dans ses prévisions 2020 de l'usage de trois parc éoliens offshore qui ne seront en réalité complètement opérationnels qu'en 2021.

En séance plénière, la ministre a réfuté ces affirmations. "L'année 2020 vient à peine de commencer et nous devrons voir d'ici la fin de l'année quelle sera la force des vents ainsi que la consommation des ménages." "Il y a encore trois parcs éoliens en cours de finalisation", a ajouté Mme Marghem. Le premier sera opérationnel au deuxième trimestre et des deux derniers doivent être mis en service à la fin de l'année. Nous pensons dès lors pouvoir atteindre les objectifs auxquels nous nous sommes engagés", a-t-elle conclu.   

"Comparez nos prévisions de 2015 et ce dernier rapport fondé sur les hypothèses", a encore exhorté Mme Marghem. "Vous constaterez une différence de 2%." Elle a aussi indiqué être en contact avec Elia et les promoteurs pour implanter le plus raidement possible d'autres parcs éoliens en mer du Nord. 

  1. 26 logements sociaux ont été rénovés à Jumet
    Play

    26 logements sociaux ont été rénovés à Jumet

    La Société Wallonne du Logement (SWL) a instauré un programme appelé Pivert 2. Celui-ci cible les logements dont la consommation est la plus élevée. Ensuite, il vise à les rénover de manière innovante et durable. Objectif: atteindre une performance énergétique globale de 90 kilowatt-heures par an et par mètre carré. Soit une consommation de neuf litres de mazout par an et par mètre carré ou de neuf mètres cube de gaz par an et par mètre carré.