Plein écran
Marche pour le climat "Global Strike For Future Belgium" dans le cadre de la grève mondiale pour le climat, le 20 septembre 2019 à Bruxelles. © Photo News

Un Belge sur quatre serait climatosceptique

Selon les résultats d’un récent sondage, un quart des Belges douteraient de l’origine humaine du dérèglement climatique, rapporte Le Soir ce lundi.

Alors que la COP25 s’ouvre la semaine prochaine à Madrid, l’électricien français EDF a enquêté sur la façon dont le changement climatique est ressenti par la population dans trente pays, dont la Belgique. Et d'après ce sondage réalisé par Ipsos, 25% des Belges émettraient des doutes sur le caractère anthropique du dérèglement climatique. En d’autres termes, une part non négligeable de nos concitoyens feraient preuve de climatoscepticisme, qu’il soit dur ou modéré.

La Belgique fait partie des pays où l’on relativise le plus les effets du dérèglement climatique, pointe l’institut Ipsos au Soir. Cela étant, l’enquête montre que les habitants du Plat Pays se préoccupent davantage de la question qu’il y a cinq ans, même si cela reste en dessous de la moyenne mondiale.