Marche pour le climat "Global Strike For Future Belgium" dans le cadre de la grève mondiale pour le climat, le 20 septembre 2019 à Bruxelles.
Plein écran
Marche pour le climat "Global Strike For Future Belgium" dans le cadre de la grève mondiale pour le climat, le 20 septembre 2019 à Bruxelles. © Photo News

Un Belge sur quatre serait climatosceptique

Selon les résultats d’un récent sondage, un quart des Belges douteraient de l’origine humaine du dérèglement climatique, rapporte Le Soir ce lundi.

  1. Les rues, les décharges et les océans inondés de plastique à cause du coronavirus

    Les rues, les décharges et les océans inondés de plastique à cause du coronavi­rus

    Depuis le début de la crise du coronavirus, le plastique inonde les rues, les décharges et les océans du monde entier. Des masques, des gants, des bouteilles et des emballages alimentaires: voilà ce qu'on retrouve en masse dans la nature depuis quelques mois. Comme le rappelle la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le plastique représente une menace sérieuse pour les écosystèmes.