Plein écran
© photo_news

Un petit poisson capable de se reproduire après sa mort

Le guppy n'est décidemment pas un poisson comme les autres. Sélectif  en amitié, il a également la faculté de se reproduire jusqu'à dix mois après sa mort.

Le guppy mâle a toute la communauté scientifique sur le dos. Pas mal pour un poisson d'à peine 4 centimètres mais aux énormes facultés. Car des chercheurs britanniques ont récemment révélé que le guppy mâle développait une stratégie imparable pour s'attirer les faveurs des guppies femelles. En effet, il se choisit des amis mâles moins attractifs afin de paraître plus désirable aux yeux de la gent féminine.

Mieux encore, une étude menée par l'université de Californie nous apprend qu'ils sont capables de se reproduire jusqu'à dix mois après leur mort relate le HuffingtonPost. Et ce grâce à une singularité anatomique des femelles qui leur confère la capacité de stocker les spermatozoïdes et choisir le moment propice à la fécondation. "Stocker le sperme à long terme signifie qu'une seule femelle peut coloniser un nouvel environnement et établir une nouvelle population génétiquement diversifiée car nous avons découvert que plus les femelles étaient âgées, plus elles transportaient de sperme provenant de mâles différents", a confié David Reznick, professeur de biologie de l'université de Californie.

Une particularité qui assure ni plus ni moins la sauvegarde de l'espèce. Car les biologistes ont découvert une espérance de vie différente entre les mâles et les femelles, ces dernières pouvant vivre jusqu'à huit fois plus (2 ans contre 3 à 4 mois). "En plus d'en apprendre davantage sur la conservation du sperme, c'est la première fois que nous comprenons qu'il existe une telle différence d'espérance de vie entre mâles et femelles", explique David Reznick. "Si l'on utilisait celle des mâles pour déterminer ce qu'est une génération, cela signifierait que les femelles vivent pendant trois générations".