getty
Plein écran
© getty

Un temps sec pour la fête des mères

Après des premières heures dans la grisaille et sous la pluie, la journée de samedi accueillera des éclaircies depuis l'ouest au fil des heures. Les rayons de soleil seront présents dès l'aube du côté du littoral, mais prendront leur temps pour atteindre l'Ardenne en soirée. Les maxima seront compris entre 8, sur les hauteurs, et 16° en Flandre. Le vent, d'abord modéré de nord, gagnera en intensité pour produire des rafales pouvant frôler les 60 km/h à la mer, selon les prévisions matinales de l'Institut royal météorologique. Un petit risque d'averse subsistera toute la journée.

  1. Les 5 astuces du gouvernement pour économiser l'énergie: combien cela peut-il vous rapporter?

    Les 5 astuces du gouverne­ment pour économiser l'énergie: combien cela peut-il vous rapporter?

    Sous la devise “chaque petit geste compte”, la ministre fédérale de l’énergie Tinne Van der Straeten a annoncé jeudi une nouvelle campagne gouvernementale. L’objectif: économiser l’énergie ensemble et devenir moins dépendant de la Russie. Une action qui doit également soulager votre portefeuille. Stefaan Goemaere, expert en pauvreté énergétique chez vzw Saamo, présente la facture.
  2. Les sécheresses pourraient devenir plus graves encore dans les années à venir

    Les sécheres­ses pourraient devenir plus graves encore dans les années à venir

    Entre 2018 et 2020, l’Europe a connu une sécheresse sans pareille. La plus grave, même, depuis 250 ans, suggère une étude du centre allemand de recherche environnementale, Helmoltz Centre for Environmental Research (UFZ). À tel point que cette sécheresse, qui a duré 33 mois, est devenue une nouvelle référence la matière. Toujours selon les chercheurs, si l’on n’agit pas au plus vite, ce genre d’épisode pourrait se produire plus souvent et sur une période plus longue - jusqu’à 200 mois -.
  3. Une seconde ligne de tram entre Ans et Chênée? “Un nécessité”, selon urbAgora

    Une seconde ligne de tram entre Ans et Chênée? “Un nécessité”, selon urbAgora

    Le tram n’est pas encore arrivé à Liège que déjà certains réclament une seconde ligne qui relierait Ans à Chênée d’ici 2030. Plus qu’une simple idée, les signataires de cet appel, parmi lesquels on retrouve plusieurs antennes du Gracq, plusieurs comités de quartier ou encore l’ASBL urbAgora, cette ligne est une absolue nécessité. Mais les Liégeois sont-ils prêts à subir le calvaire de travaux supplémentaires aussi rapidement?