Plein écran
© Facebook

Une chasseuse pose fièrement à côté d'un puma en sang

"Je suis au septième ciel", a déclaré l'Américaine.

Franchesca Esplin, originaire du Colorado, aux États-Unis a publié sur sa page Facebook une photo d'elle et du puma qu'elle avait abattu. Elle a posé ensuite avec ses mains en sang et un grand sourire. 

Bucket list
La jeune femme annonce qu'elle a toujours rêvé d'abattre un animal. Elle qualifie l'expérience "d'exceptionnelle". Le puma a été tué sur un arbre et c'est le mari de la chasseuse qui est venu le déloger. Elle a ensuite invité ses enfants à venir contempler son trophée.

Une "pratique sadique"
Prairie Protection Colorado, une association de protection des animaux, est en colère et souhaite mettre un terme à cette pratique, "qui consiste à tuer des prédateurs pour le plaisir". L'association critique également l'usage des chiens de chasse. Le puma est un animal particulier. "Même si elle prétend l'avoir mangé, cela reste une pratique sadique", déclare Deanna Meyer, qui est à la tête de l'organisation. "Je mange aussi des animaux, poursuit-elle, mais je ne fais pas de selfie avec des animaux que j'aurais tués".

Une pratique légale
La chasse du puma et le port d'armes sont deux choses parfaitement légales aux États-Unis. Franchesca Esplin ne sera donc pas poursuivie. L'association a partagé la publication de la jeune femme pour faire évoluer les mentalités.

  1. L’air pollué a causé 400.000 décès prématurés en 2016 dont 9.300 en Belgique

    L’air pollué a causé 400.000 décès prématurés en 2016 dont 9.300 en Belgique

    Si la qualité de l'air s'améliore en Europe, la pollution atmosphérique continue de nuire, surtout dans les villes, à la santé des Européens et à l'économie. En 2016, l'air vicié a provoqué plus de 400.000 décès prématurés sur le Vieux continent, d'après un nouveau rapport de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE) publié mercredi. Le Soir parle de plus de 9.300 morts en Belgique la même année.
  2. Images insoutenables de singes et de chiens dans un laboratoire, deux sociétés belges concernées

    Images insoutena­bles de singes et de chiens dans un laboratoi­re, deux sociétés belges concernées

    L'entreprise de biotechnologie gantoise Argenx a ouvert une enquête après une vidéo montrant notamment des singes et des chiens maltraités dans un laboratoire allemand qui effectue des tests sur des animaux. "Ces images sont effrayantes", a déclaré mercredi un porte-parole. Si la véracité des images venait à être attestée, le contrat avec ce laboratoire pourrait être rompu.