Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Photo News

Une école carolo s’implique en mer Méditerranée

Régulièrement, de nombreuses villes et communes de Belgique lance des appels à projets à destination du milieu scolaire. Mais il arrive également que les écoles prennent le taureau par les cornes et s’impliquent concrètement dans des enjeux de société contemporains.

“Le voilier pédagogique” est le nom du projet lancé par les élèves de l'athénée Louis Delattre à Fontaine-l'Evêque. Il consiste en la construction par des élèves de l’école carolo d’un filet destiné à récolter des particules microplastiques dans la Méditerranée. Les enfants l’ont même présenté vendredi au ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet. 

Le filet en question est destiné à être accroché à un voilier. Les particules microplastiques qu’il permettra de récolter seront envoyées dans des laboratoires universitaires pour analyses.

Participants

Un noyau de 25 élèves du troisième degré est étroitement impliqué dans le projet. Autour de celui-ci, plusieurs dizaines d'autres élèves apportent également leur contribution. Au total, ce sont donc 40 adolescents qui s’engageront pour cette cause.

Le projet s'inscrit dans le cadre du programme Erasmus + financé par l’Union Européenne. Il rassemble une série d'acteurs comme, par exemple, une association internationale de voile, un centre de recherche slovène ou encore une administration régionale (Valence). Au niveau belge, l'UMons et la ville de Fontaine-l'Evêque sont également associés au projet.

Dans quelques semaines, le voilier équipé du filet s'élancera de Valence en Espagne.

  1. Les recyparcs ouvriront-ils à Charleroi et dans sa région? Tibi crée de la clarté

    Les recyparcs ou­vriront-ils à Charleroi et dans sa région? Tibi crée de la clarté

    Afin de pouvoir continuer à effectuer ses missions prioritaires et de respecter les obligations de distanciation sociale imposées par le Conseil National de Sécurité (CNS), l’Intercommunale de gestion intégrée des déchets dans la région de Charleroi (Tibi) a été amenée à fermer le 18 mars dernier tous ses recyparcs. Il s’agissait d’une mesure décrétée par la Ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Écolo). Mais ces derniers jours, une réouverture était à l’ordre du jour.