Illustration.
Plein écran
Illustration. © Getty Images/iStockphoto

Une montée inquiétante du niveau de la mer: jusqu'à 44 centimètres de plus d’ici 2100

Si nos émissions de gaz à effet de serre ne diminuent pas, la fonte des calottes glaciaires du Groenland et de l'Antarctique provoquera, d'ici 2100, une hausse du niveau de la mer de 44 centimètres supplémentaires par rapport aux prévisions actuelles, ressort-il d'une étude internationale regroupant une soixantaine de glaciologues, océanologues et spécialistes de l'atmosphère. Les résultats de cette étude, à laquelle ont participé des chercheurs de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) sous la houlette du Centre de vol spatial Goddard de la Nasa, ont été publiés jeudi dans une édition spéciale de la revue The Cryosphere.

  1. La crise a eu un impact positif sur le gaspillage

    La crise a eu un impact positif sur le gaspillage

    La crise sanitaire a eu un impact positif sur le gaspillage alimentaire, qui a nettement baissé, selon une enquête d'Euroconsumers, la coupole européenne des associations de consommateurs dont Test Achats fait partie, auprès de 7.000 personnes dans plusieurs pays. Ainsi, 65% des répondants n'ont presque pas jeté de nourriture pendant le confinement et ce, grâce à une meilleure planification des repas et des courses et l'augmentation générale des préparations et prises de repas à la maison, contre 72% auparavant.